Addiction

Publié le par Alauna

Anne-Sophie a bien fait de me taguer sur un tag "j'aime" car je suis une fille addictive. Je deviens rapidement dépendante... C'est mal...

 

1/ Ma plus grande addiction : le chocolat. Une vraie drogue chez moi. Quand je commence mon repas du soir, je ne pense qu'au carré (je simplifie pour la compréhension de tous, je ne vais pas énumérer ce que représente mon carré de chocolat du soir...) que je mange en dessert. Je n'en mange pas des tonnes (juste une quoi...) mais j'ai du mal à m'en passer. Je dirais même que parfois, ça m'obsède. Bref, j'aime le chocolat.

 

2/ Conséquence de ma première addiction, j'aime faire des desserts au chocolat. Pléonasme. Point de dessert sans chocolat. Un dessert sans chocolat, c'est juste un truc pour finir le repas, mais pas un dessert. Alors je cuisine beaucoup de gâteaux. Environ un par semaine minimum. Plus quand j'ai le temps.

 

3/ Je suis complètement accro à internet... Impossible de m'en passer. Pareil, c'est une dépendance terrible.

 

4/ J'ai été addict des jeux (pas d'argent, je vous rassure de suite). Les petits jeux débiles d'internet ou les jeux PC. J'adore ça. Quand je m'y plonge, je peux y jouer des heures. Je comprends nos enfants qui ont du mal à s'en passer. Du coup, j'arrête d'y jouer pour ne pas rechuter.

 

5/ J'aime la paresse. ça ne vous étonnera pas vu ce que je viens de révéler. J'aime ne rien faire, j'aime m'ennuyer, rêvasser. Je trouve d'ailleurs que nos enfants ne s'ennuient pas assez. Dès qu'ils ne sont plus en activité ils sont perdus et s'agitent. L'ennui a du bon. Rien de tel pour une bonne introspection et mettre tout à plat.

 

6/ J'aime ne pas avoir la télévision. Péché mortel chez moi. Avec une télé, je scotche. Je suis incapable de me raisonner (et mon chevelu non plus d'ailleurs). Elle me manque parfois. Mais vraiment, il ne faut pas que je l'aie.

 

7/ La liste de mes addictions commence à se tarir tout de même... Alors que rajouter ? Ah si, une autre : je dépéris loin de Paris. J'ai pourtant essayé : ça fait 5 ans que j'ai quitté la capitale. J'ai cru y arriver mais non, rien à faire, je suis raide dingue de la vie parisienne.

 

8/ J'aime le passé au sens très large. Pas étonnant pour une prof de Latin-Grec qui se rêvait archéologue. Je vis dans le passé, je refais mes journées le soir dans mon lit au lieu de réfléchir sur l'avenir (belle fuite n'est-ce pas ?).

 

9/ J'aime les cadeaux de ma Mamma quand elle vient me voir : un coupon de capel Gold, un coupon de mitsy gris et un biais Capel rouge... Oui, je sais, je suis vernie. Détestez-moi.

 

10/ J'aime ma petite maison médiévale pleine de travaux à faire. On a plein de projets, il nous manque juste les fonds. Mais un jour, elle revivra dans un mélange de médiéval et de XXIème siècle. Bon, je la transporterais bien à Paris tout de même... Mais c'est là son seul défaut.

 

ça y est ! ouf !

 

Comme j'ai été taguée par une collègue, je vais rester chez les profs et taguer mes copines profs de lettres du trouble.

Rafafa, Clari-Anne, Uphaia (ça te forcera à mettre ton blog à jour, vilaine !) et Hélène Zö, dites nous 10 choses que vous aimez, si ça vous tente.

 

Faustine, bien que tu entres dans la catégorie des profs de Lettres couseuses, je ne te fais pas l'affront de te taguer : tu dois en recevoir des milliers par jour. Et puis j'avoue : j'ose pas... Sauvée par ma grande timidité, même virtuelle !

 

Je vous laisse j'ai du capel gold et du mitsy gris à travailler au corps !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rafafa 01/10/2010 20:10


Ça y est! J'ai fait mes devoirs!


soprat 30/09/2010 09:43


Oh mais du chocolat à l'archéologie, on en partage un certain nombre dis donc ...
Moi aussi ta maison m'intrigue o:


Saandina 25/09/2010 16:46


1,2,3,5,7,8... Voilà toutes les addictions que je partage avec toi. Pour la 10, chanceuse, c'est mon rêve...


Uphaia 24/09/2010 23:31


Blog à jour et tag répondu ! Merci pour ce coup de pied aux fesses ^^


Rafafa 24/09/2010 21:00


Bon, il va falloir que j'y songe alors! Bisous.