Mauvaise féministe

Publié le par Alauna

Spéciale dédicace à Elisabeth Badinter qui pourrait me distribuer des mauvais points pour mon comportement anti-féministe :

Je suis à la maison toute la journée (aïe, ça part mal, même si c'est pour un arrêt, c'est quand même lié à une grossesse...).
J'invite une collègue/copine/blogueuse (récente comme moi) à manger et à un après-midi filles (pas top, je perds encore un point)
Je fais le repas (ouh alors là, ça dérape).
Pendant ce temps, mon chevelu travaille (catastrophe !) et il arrive pour se mettre les pieds sous la table (oh non ! pas ça !)
On mange. Le travailleur à poils longs repart et nous restons entre filles pour parler couture (enfer et damnation, je suis perdue !)

Il fallait bien, dans ces circonstances, un cliché de plus : un gâteau rooooooose !

IMG_0778.JPGRoulé à la pâte à tartiner aux fraises tagada sur fond de livres japonais.

J'avais des craintes : ça sent le sucre à haute dose. En fait, très bizarrement, ce n'est même pas si sucré que ça (tout est relatif bien sûr) et surtout c'est assez léger. A refaire avec plaisir, donc, d'autant que le gourmand à poils longs a adoré.
En revanche, il me reste de la pâte à tartiner. Pour le matin, c'est vraiment trop hard, digne d'un film d'horreur. Alors il faut que je trouve : dans des muffins (le problème est l'étape cuisson)? crêpes ? gâteau fourré ?

En tout cas, n'en déplaise à Mme Badinter, j'ai passé une super après-midi. Merci Anne-Sophie !

Commenter cet article

anne sophie 26/02/2010 11:05


Une femme des années 50, dans toute sa splendeur ! Et la collègue n'est pas mieux ...