Robe XIXème

Publié le par Alauna

XIXème ? Oui, je ne sais pas trop pourquoi (couleur ? dentelle ? nacre ? le tout ?), mais la robe de grossesse que je viens de terminer me fait penser au XIXème siècle. Lubie de femme enceinte, peut-être. Pas seulement, cela dit, car mon ITF ("inspecteur des travaux finis") à poils longs a trouvé que cette robe faisait très XIXème. Vous m'en voyez ravie.

Le patron est pourtant résolument moderne. Il s'agit d'une robe pour femme enceinte tirée des Intemporels pour futures mamans, d'Astrid Le Provost, à encolure plissée. Mais "Intemporels" veut bien dire que si on a envie que sa nouvelle robe fasse XIXème, c'est possible, n'est-ce pas ?
Trève de plaisanterie, le rapport circonstancié de cette oeuvre. J'ai apporté un certain nombre de modifications au modèle de base. En effet, j'avais déjà réalisé la toute première tunique du même ouvrage, alors que je n'étais pas enceinte. J'avais déjà pu constater que les patrons faisaient énormes... J'avais donc considérablement diminué la largeur de la tunique. Or, même à près de 7 mois de grossesse, je la porte toujours avec aisance... J'ai donc également diminué ce patron. J'ai d'abord pris mes mesures et comparé avec le tableau de correspondances de tailles. Selon ces indications, il me fallait un 40. Je trouvais ça un peu grand pour moi, mais j'ai préféré suivre ce conseil. J'ai donc reporté le patron en T.40. Franchement, à l'oeil, on voit que c'est énorme... J'ai pris le parti de retirer le premier pli à la pliure du milieu, ce qui me permettait d'ôter environ 8 cm je dirais à la largeur de la robe sur toute sa longueur. La robe a d'abord été cousue sur un tissu test pour éviter de gâcher du beau tissu. Je n'ai pas modifié le dos. Du coup, c'est nickel au niveau de la taille de poitrine, mais je trouve ça encore un peu large vers le bas de la robe.

IMG_0674.JPG
Lin, Entrée des fournisseurs, dentelles et bouton de nacre faisant partie de mon trésor.

Pour le repassage, on repassera (ah ah...). Pourtant, je vous assure que j'ai passé un bon coup de fer. Mais j'avoue avoir eu la flemme du vrai bon repassage en bonne et dûe forme avec la pattemouille et tout le tralala.

Un peu plus de détails :
IMG_0675.JPG

Le fait d'enlever un pli a tout de même eu une conséquence : j'ai bousillé l'harmonie et me retrouve avec une absence de pli au milieu. Ce n'est pas franchement laid... mais c'est tout de même moins joli que sur le modèle de base. Alors j'ai caché cette petite coquetterie grâce à un noeud en dentelle et un bouton de nacre.
J'ai utilisé la même dentelle pour les bracelets de manche. Deuxième modification en effet : j'ai préféré faire des manches 3/4 et mettre un biais. J'ai ensuite cousu la dentelle sur le biais.
J'ai longuement hésité pour l'encolure : biais ou parementure ? Finalement, j'ai suivi le modèle.
Mis à part le problème de taille, je trouve ce modèle très facile et agréable à coudre (surtout dans du lin Entrée des fournisseurs, un régal pour les aiguilles). Mais, je ne trouve pas le rendu vraiment exceptionnel. Je suis un peu déçue, surtout pour le bas de la robe, vraiment large et qui donne tout de même un aspect sac à patates. Ou alors c'est moi qui suis mal fichue, ce qui est possible. Il faut reconnaître que ça lui donne un attrait particulier par ces temps de gros ventre : c'est très agréable à porter.

Il ne me manque plus qu'un joli camée pour aller avec ça !

Publié dans si - si ça se coud !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rafafa 10/02/2010 15:00


Super joli! J'ai hâte de la voir portée!!!!